Distinction / 35è édition des Awards de la presse sportive ghanéenne : Les mérites d’Anouma reconnus au Ghana





l’Association de la presse sportive (écrite) ghanéenne (Swag), à l’occasion de la 35è Nuit des Awards, a distingué le Président de la Fédération ivoirienne de football, Jacques Bernard Daniel Anouma. C’était le samedi 11 septembre dernier au Centre de Conférence International d’Accra en présence de nombreuses autorités politiques, administratives et coutumières du pays de Kwame Nkrumah. Le premier responsable du football ivoirien a reçu le Prix Spécial du Mérite. Une distinction qui, selon les organisateurs, vient célébrer la compétence, le dynamisme du président de la FIF d’une part et d’autre part les performances réalisées par les Eléphants sous l’ère Anouma. « Le président Anouma a sorti le football ivoirien de l’ornière. Il a donné une touche professionnelle au football ivoirien qui est aujourd’hui l’un des mieux organisés en Afrique. La Côte d’Ivoire dispose de l’une des meilleures sélections nationales du monde grâce au travail du président Anouma. Il est une fierté pour l’Afrique. C’est pourquoi, l’Association de la presse sportive (écrite) ghanéenne a tenu à le célébrer et à l’encourager à poser d’autres actes pour le développement du football en Côte d’Ivoire voire en Afrique », a confié Ackah Anthony, président de Swag. Etreint par l’émotion, le président Anouma a néanmoins eu les mots justes pour dire merci à l’Association de la presse sportive (écrite) ghanéenne pour cette distinction qu’il considère comme une invitation davantage d’efforts « Le fait même de recevoir une invitation en vue de participer à cet évènement majeur suffisait largement à mon bonheur. Mais en plus, je reçois un prix qui salue les performances de notre équipe nationale et de notre football. C’est encore un honneur beaucoup plus grand qui m’est fait. Je voudrais vous dire que je suis vraiment heureux. J’accepte ce prix avec humilité et responsabilité. Je l’accepte pour les principes qui le sous-tendent. En effet, pour moi, ce prix est le symbole de la solidarité agissante et de la fraternité entre nos deux peuples et nos deux pays que nous considérons tous comme deux pays jumeaux », a-t-il indiqué. Le président de la FIF a par ailleurs mis en exergue les liens très étroits entre la Côte d’Ivoire et le Ghana. « La Côte d’Ivoire et le Ghana ont des liens très forts à plusieurs niveaux. C’est pourquoi nous ne manquons aucune occasion pour nous soutenir mutuellement. Je voudrais vous citer trois exemples sur le plan sportif qui illustrent cette marque de solidarité : en 2006, le Président de la République de Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Laurent Gbagbo a invité, reçu et décoré à Abidjan, les présidents des fédérations africaines de football dont les pays étaient qualifiés pour le Mondial allemand. Le Ghana était présent.

En 2010, la Côte d’Ivoire a célébré la victoire des juniors ghanéens qui ont remporté la Coupe du monde de leur catégorie. Le Président de la République a reçu, félicité et décoré à Abidjan nos héros.

Avant la Coupe du monde 2010, les présidents des pays qualifiés pour cette compétition, ont été célébrés à Abidjan. Ces moments nous rappellent que l’objectif majeur du football et du sport en général, est la célébration de l’amour, de la solidarité, de la fraternité et de l’unité entre les nations et les peuples », a-t-il déclaré.

Il convient d’indiquer que, outre le président Jacques Bernard Daniel Anouma, de nombreux acteurs du football ghanéen ont été célébrés par l’Association de la Presse Sportive (écrite) ghanéenne.

Contribution particulière de Rovia kanga envoyé spécial Fanion à Accra