Mon mondial

Une victoire, un nul et trois défaites, les représentants africains à ce mondial brésilien ont connu des fortunes diverses



Une victoire, un nul et trois défaites, les représentants africains à ce mondial brésilien ont connu des fortunes diverses: Camerounais, Ghanéens et Algériens ont dû s'incliner dès leur première sortie, quand les Nigérians ont dû se contenter d'un match nul.
Seuls les ivoiriens ont obtenu une brillante victoire face aux japonais.

Moisson bien maigre, pourrait on dire ! Mais le mondial est une épreuve exigeante qui réserve bien de surprises parfois. Nul n'est à l'abri d'un faux pas, pas même les équipes données largement favorites. C’est dire que rien n'est encore perdu pour nos représentants.


La seconde journée s'annonce décisive et là aucun faux pas n'est permis, au risque de compromettre définitivement nos chances.
Dans cette grisaille la belle victoire de nos éléphants est à saluer. On les sait capables de grands exploits.ils l'ont démontré face au Japon.je tiens à les féliciter et à les encourager.


Tous ensemble avec leurs frères camerounais, ghanéens, Nigérians et Algériens, ils ont le devoir de défendre les valeurs du football africain à ce grand rendez vous mondial.