L'Afrique repond aux medias britannique

L’ASSEMBLEE GENERALE DE LA CONFEDERATION AFRICAINE DE FOOTBALL
Tenue à Sao Paulo, Brésil le 9 juin 2014




Considérant les attaques répétées, délibérément haineuses, diffamatoires, dégradantes, de certains médias, notamment britanniques, portant atteinte à l’image, à l’intégrité de la Confédération Africaine de Football, de son président, de ses membres, de ses associations membres, et du continent africain dans son ensemble;

Considérant par ailleurs la manipulation persistante qui consiste à faire croire à l’opinion internationale que l’Afrique tenait un rôle prépondérant dans le vote de la candidature de Qatar 2022 alors que l’attribution a été faite par une majorité de voix du Comité Exécutif de la FIFA et que les représentants africains au moment du vote n’étaient que trois sur vingt-deux votants;

Considérant en outre la mauvaise foi manifeste et la profonde méconnaissance du fonctionnement des instances de la FIFA par la presse britannique, qui tend à présenter des pays africains comme ayant bénéficié des attributions de complaisance du projet Goal qui finance pourtant des projets de développement dans les 209 associations membres de la FIFA suivant des critères identiques ;

Dénonce la stratégie qui consiste à utiliser le mouvement sportif africain et ses dirigeants comme boucs émissaires par ceux qui cherchent par tous les moyens à s’acheter une bonne conscience ;

Déclare à l’unanimité des délégués présents, son soutien total et sans réserve à tous les Africains incriminés injustement et au Président de la CAF, M. Issa Hayatou, dont la droiture et le leadership éclairé ont engendré une métamorphose du football africain qui fait forcément des envieux ;

Exhorte le Comité Exécutif de la CAF à saisir au besoin la justice afin que les responsables de cette campagne de dénigrement et de calomnie à l’encontre des dirigeants du football africain répondent de leurs actes ;

Exprime ses remerciements au président de la FIFA, M. Joseph S. Blatter, pour son implication permanente dans le développement du football en Afrique et son engagement personnel dans la lutte contre le racisme.