Mon mondial

Après une première journée bien laborieuse, les représentants africains au mondial brésilien ont su relever admirablement la tête au cours de la seconde journée




Après une première journée bien laborieuse, les représentants africains au mondial brésilien ont su relever admirablement la tête au cours de la seconde journée: Les ghanéens, héroïques contre les allemands, sont passés tout près d'une victoire qu'ils auraient méritées.

Les nigérians ont été admirables de courage face aux Bosniens. Les Algériens, après le faux pas face aux belges, ont su faire valoir leur orgueil et leur savoir faire devant les Coréens.

Les ivoiriens sont tombés les armes à la main devant les colombiens.
Pour ces quatre équipes, l’aventure continue avec le grand espoir d'une qualification pour le second tour, au terme de la troisième journée des poules. Seuls les Camerounais ont rendu les armes plus tôt que prévu.

Tous les espoirs sont donc permis et d'ores et déjà, on rêve de voir le football africain écrire ses plus belles pages dans cette compétition. Ces dernières batailles seront âpres et impitoyables. La haute compétition a ses exigences que devraient pouvoir épouser nos représentants.
Après les craintes de toutes sortes exprimées à la veille de ce grand rendez vous, on peut affirmer que le mondial brésilien a pris réellement son envol, la magie du football ayant pris le pas sur toutes les spéculations.