Lamouchi : " Pas un cadeau.... "
CM 2014 - Déclarations (Sél. Grpe C)

Partagées entre confiance et respect de l'adversaire, les quatre nations affichent une même ambition à l'issue du tirage au sort du Groupe C : se qualifier pour les huitièmes de finale, performance que seules deux d'entre elles ont déjà réalisée.

Entre la Colombie, la Côte d'Ivoire, la Grèce et le Japon, seuls les Sud-Américains et les Nippons ont déjà franchi la première phase, avant de chuter en huitièmes de finale. Chaque sélectionneur est donc conscient qu'il existe une véritable opportunité de se qualifier dans ce groupe. "Les quatre nations peuvent être satisfaites. Ce sera très ouvert", prédit le stratège de la Grèce Fernando Santos.

Mais pas question de tomber dans le dédain. "Aucune équipe n'est considérée comme l'une des favorites, mais toutes sont très compétitives", complète Santos. C'est peut-être le sélectionneur du Japon Alberto Zaccheroni qui résume le mieux l'avis général : "Ce n'est pas le tirage idéal, mais ça aurait pu être pire". Rendez-vous le 14 juin pour savoir qui tirera son épingle du jeu.

José Pekerman (Sélectionneur Colombie)

"Je voudrais souligner l'émotion que cela représente pour la Colombie de participer au tirage au sort de la Coupe du Monde après toutes ces années d'attente. On savait que ce serait difficile, indépendamment du tirage. Après tout, on a déjà vu plus d'une fois le champion du monde se faire éliminer dès la phase de groupes. À côté des grands noms, il y a aussi des équipes moins cotées, qui n'en demeurent pas moins redoutables. Notre groupe sera particulièrement intéressant d'un point de vue tactique. On distingue quatre styles différents. Le Japon progresse à vitesse grand V. La Côte d'Ivoire va disputer son troisième Mondial consécutif. On ne parle pas beaucoup de la Grèce, mais tout le monde s'en méfie."

Fernando Santos (Sélectionneur Grèce)

"C'est un groupe équilibré. Aucune équipe n'est considérée comme l'une des favorites, mais toutes sont très compétitives. Les quatre nations peuvent être satisfaites. Ce sera très ouvert. Chaque équipe peut s'imposer face aux trois autres. Beaucoup pensent que c'est l'un des groupes les plus faciles. Pour moi, c'est l'inverse. La Colombie abrite de grands noms comme Falcao, James Rodríguez et Jackson Martinez, entre autres, qui se sont fait un nom au Portugal avant d'exploser en Europe. La Côte d'Ivoire possède aussi des joueurs de très haut niveau avec beaucoup d'expérience. Le Japon est une équipe à la fois équilibrée et dynamique."

Sabri Lamouchi (Sélectionneur Côte d'Ivoire)

"Ce groupe est assez équilibré. Pour la Côte d'Ivoire, ce tirage paraît en tout cas moins difficile que pour les deux dernières éditions de la compétition. Mais on ne peut pas dire que ce soit un cadeau non plus. On trouve l'une des meilleures sélections d'Amérique du Sud, la meilleure nation asiatique et une redoutable équipe européenne connue pour son engagement et sa bonne organisation. Nous allons tout faire pour réussir notre entrée en matière et faire en sorte que nos joueurs arrivent là-bas dans une condition physique optimale. Notre objectif est de faire mieux qu'en 2006 et en 2010. Pour cela, il faut atteindre la deuxième phase."

Alberto Zaccheroni (Sélectionneur Japon)

"Ce n'est pas le tirage idéal, mais ça aurait pu être pire. Pour moi, la Colombie fait partie des favoris pour le titre mondial et je ne dis pas ça parce qu'elle figure dans le même groupe que nous. Cette équipe a les armes pour aller au bout et je pense que tout le monde voulait l'éviter en phase de groupes. Le fait d'avoir disputé la Coupe des Confédérations au Brésil en 2013 sera certainement un atout dans notre préparation en termes de transports et de logistique."

FIFA.com