Jacques Anouma accepte d’être le parrain des phases nationales des navétanes
Le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Jacques Anouma, a donné lundi son accord pour être le parrain des phases nationales du Championnat national populaire prévu à Saint-Louis du 18 au 29 septembre prochain.

Abidjan, 13 sept (APS) - Le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Jacques Anouma, a donné lundi son accord pour être le parrain des phases nationales du Championnat national populaire prévu à Saint-Louis du 18 au 29 septembre prochain.


‘’C’est un très grand honneur pour moi et je serai personnellement présent pour prendre part à cet événement’’, a déclaré le président de la FIF qui recevait en audience le président de l’ONCAV (Organisme national de coordination des activités de vacances), Amadou Kane, qui a fait le déplacement dans la capitale économique ivoirienne.


Le président de l’ONCAV était porteur d’une lettre d’invitation de son organisme au président de la FIF qu’il veut offrir en modèle ‘’dans la gestion du football de son pays’’.
‘’Vous avez pris le football ivoirien à des moments difficiles, mais vous avez réussi grâce à votre abnégation et à votre sens de l’organisation à le hisser parmi les meilleurs’’, a indiqué le 4-ème vice-président de la Fédération sénégalaise de football (FSF).


Amadou Kane, qui est le président de la Commission sportive et d’organisation de la FSF, souhaite que cet exemple puisse inspirer l’actuel bureau de la Fédération pour porter le football national vers les sommets.


‘’Notre équipe de dirigeants a beaucoup d’ambitions pour le football de notre pays, et quand on voit ce qu’a réussi la Côte d’Ivoire ces dernières années, on se dit qu’avec du travail, rien n’est impossible’’, a affirmé le président Kane qui se réjouit de l’accueil favorable qu’a suscité sa requête auprès de la Fédération ivoirienne de football.
Par ailleurs, au cours de la même audience, Jacques Anouma a souhaité une bien meilleure collaboration entre les deux pays en matière de football et mettre à profit son prochain séjour au Sénégal pour avoir une idée claire sur l’organisation du championnat national populaire ‘’et voir si on peut l’adapter’’ en Côte d’Ivoire.
‘’C’est une expérience qui m’intéresse, et on verra une fois au Sénégal comment vous fonctionnez’’, a-t-il déclaré.

Envoyé spécial : Salif Diallo
SD/ASG