Des desseins inavoués

Que recherchent ces comploteurs cagoulés d’un soir ?  Déverser le plus grand nombre de mensonges sur le Président Jacques Anouma pour le salir tout simplement. En cette période électorale tous les coups sont permis pour parvenir à ces fins.  Et c’est ce que les comploteurs cagoulés d’un soir sont en train d’entreprendre.

On le sait, le premier responsable du football ivoirien est dans une période décisive. Pour deux raisons. La première est que l’homme est candidat à sa propre succession au comité exécutif de la FIFA, est bien parti pour ce succéder à ce poste.  Alors c’est en ce moment que choisissent les tigres en papier pour vouloir le torpiller.

Pour cela ils n’ont trouvé autre chose qu’un scandale qui n’existe uniquement que dans leur esprit. Un complot imaginaire qui fait honte à leur commanditaire tapis dans l’ombre. Ensuite tout le monde sait que le président Jacques Anouma est l’un des collaborateurs du Président de la République. Pour eux, en brandissant des « déchets toxiques» à cette période précise lient la survie du président au sort de son patron (suivez notre regard).

Mauvais calculs pourrait-on dire car l’homme n’a jamais assimilé la gestion du football ivoirien et ses occupations professionnelles. En fait, ces négatifs font des amalgames terribles qui n’honorent pas le football ivoirien.

Au lieu d’afficher leur fierté pour le poste très important qu’occupe l’un des leurs au sein du gouvernement du football mondial, ils s’évertuent chaque jour à lui coller des fautes qui n’existent pas. Depuis quand comprendront-ils que leurs nombreuses tentatives de déstabilisation resteront toujours sans effets positifs ?  En fait ces comploteurs cagoulés d’un soir devront savoir que c’est dans la méchanceté gratuite qu’ils développent que le président Jacques Anouma devient beaucoup plus fort. Les pays africains qui votent savent que l’homme n’est trempé et ne sera jamais trempé dans un quelconque scandale aussi bien en Côte d’Ivoire  qu’en dehors de son pays. Parce que l’ancien président de la JCAT a prouvé à maintes occasions son intégrité et son honnêteté dans les relations qu’il entretient avec eux. A la vérité, toutes ces tentatives de déstabilisation dirigées contre le président Anouma ressemblent fort malheureusement aux derniers soubresauts d’un nageur qui se noie.

A.M
Extrait de Fanion n°927 du Jeudi 28 Octobre 2010