philippe Légré: « La FIF doit s`impliquer»
election à la CAF : A propos de la candidature de Jacques Anouma

De retour de Londres où il a été aux côtés des athlètes ivoiriens qui ont participé aux J.O, que le ministre des Sports et Loisirs, Philippe Legré, a donné une idée de ce que l`Etat ivoirien va faire pour la candidature de Jacques Anouma à la CAF. « Le président de la République veut que les Ivoiriens soient présents dans toutes les instances internationales. Le président de la République qui est la voix la plus autorisée de ce pays a dit que la Côte d`ivoire doit soutenir la candidature de Jacques Anouma. A partir de ce moment, c`est tout le pays qui doit le soutenir. Nous essayerons de faire ce que nous devons faire du point de vue administratif. Il y aura des communications en conseil de gouvernement et en conseil des ministres. A partir de là, l`Etat de Côte d`Ivoire prendra toutes les dispositions utiles», a fait savoir le patron du sport ivoirien face à la presse, samedi 11 août 2012 sous le coup de 21h10 à son arrivée de Londres. L`annonce imminente de communications sur le sujet, en conseil de gouvernement et des ministres, montre bien la détermination des autorités ivoiriennes. Pour Philippe Legré, il ne peut en être autrement, surtout que le président Alassane Ouattara, depuis Londres, a engagé l`Etat de Côte d`Ivoire à soutenir la candidature d`un de ses fils à la tête de cette institution continentale. Déterminé, Philippe Legré qui reste toute fois prudent quant à la façon dont la campagne va être menée, n`interpelle pas moins la FIF. «Je ne voudrais pas entrer dans un certain nombre de détails. Une candidature comme celle-ci, qui est d`une très grande importance, on ne saurait en donner des détails à la légère. Il y a des choses que je ne maitrise pas. Notamment en ce qui concerne la campagne. Et une campagne, personne ne la maîtrise. C`est un ensemble qui travaille dans la concertation. C`est en un mot une organisation dans laquelle tout le monde doit être impliqué. La FIF, qui est la première responsable du football en Côte d`Ivoire, devrait pouvoir s`impliquer dans la candidature », a déclaré le ministre Légré au moment où la Fédération ivoirienne de football (FIF) semble décidée à battre froid l`ancien patron du football ivoirien. Le vendredi 10 août dernier à l`inauguration du nouveau siège de la Ligue professionnelle dans l`enceinte de la FIF, le nom de l`ex-président de l`institution, pourtant initiateur et maître d`oeuvre de ce siège, a été passé sous silence. Malgré le rappel fort à propos de M. Kablan Sampon, responsable des projets de la FIFA en Afrique de l`Ouest, qui a cru devoir rendre hommage à Jacques Anouma, les heureux bénéficiaires s`en sont tenu à la simple et seule satisfaction d`avoir réceptionné l`ouvrage. Sans plus. Et pourtant, l`occasion était belle de faire un clin d`oeil au prédécesseur de Sidy Diallo et à sa candidature à la CAF.


Litié BOAGNON