Le TAS incompétent pour l’instant
CAF- Plainte de la fédération libérienne
Le Tribunal Arbitral du Sport ne peut statuer sur la demande du Libéria de suspendre la loi “Raouraoua“ qui barrerait le route de la présidence de la CAF à Jacques Anouma. Le Tribunal Arbitral du Sport n’a pas les coudées franches pour statuer sur la requête de la Fédération Libérienne de Football qui demandait une suspension de la loi “Raouraoua“. En début de semaine, le président de fédération libérienne avait déposé une demande de suspension de la loi votée le 3 septembre dernier pour permettre à Jacques Anouma de se présenter sans contrainte à l’élection à la présidence de la CAF, prévue en mars 2013 prochain au Maroc. Mais si cette demande a été rejetée, ce n’est pas faute d’arguments de poids. Cependant, ladite loi qui n’est pas encore été vigueur n’a pas été notifiée à aucune fédération affiliée à la CAF. Ce qui la rend muette et donc inoffensive. « Le Juge du TAS saisi sur la demande de suspension de l’entrée en vigueur des résolutions de l’AG de la CAF du 3 septembre dernier a déclaré, pour l’essentiel, cette demande irrecevable car le Procès-verbal de cette AG Extraordinaire et les nouveaux Statuts n’ont pas encore été notifiés à la Fédération Libérienne de Football. Lorsque le TAS est saisi d’une action, la production de la décision attaquée est une condition de recevabilité de cette action. A défaut, le TAS ne peut statuer et a fortiori ordonner les mesures provisoires demandées par la Fédération Libérienne. La CAF ayant jusqu’au 3 décembre pour adresser ces documents aux fédérations, c’est à partir de leur réception que ceux y compris la Fédération Libérienne de Football pourront exercer des recours devant le TAS », explique une source. Cependant, le camp Jacques Anouma supposé être protégé par cette action de la fédération libérienne auprès du TAS se étranger à ce recours. « LA FIF ou son candidat à la présidence de la CAF, Monsieur ANOUMA, ne sont pas concernés par l’action de la Fédération Libérienne devant le TAS », a déclaré le camp de l’ex-président de la Fédération Ivoirienne de Football. Le jeudi dernier, la FIF a décidé de parrainer la candidature de Jacques Anouma à l’élection à la présidence de la CAF. Selon des sources proches du candidat, son dossier de candidature a été déposé ce week-end par Ouattara Hégaud, fidèle lieutenant du challenger d’Issa Hayatou, actuel président de la CAF. Patrick GUITEY Publié le 02-12-2012 18:53 sur Sport-ivoire.ci