Après la tempête, le football : la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA débute au Maroc

Passé presque inaperçu à la suite du tirage au sort de la Coupe du Monde au Brésil , la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA devait être lancée au Maroc aujourd'hui - présentant enfin le pays d'Afrique du Nord avec leur propre tournoi international .

Le Raja de Casablanca joue contre Auckland City en match d'ouverture de l'événement qui se joue avec sept Clubs à Agadir , avec la finale prévue pour le 21 Décembre à Marrakech .

Lancé en 2005 en remplacement de l'ancienne Coupe Intercontinentale entre le meilleur club d’ Europe et celui d’Amérique du Sud qui se jouait chaque année à Tokyo , la Coupe du Monde des Clubs réunit les champions de chaque continent et met finalement le Maroc à l'honneur du football après avoir échoué, pas moins de quatre fois, à l’organisation de Coupe du Monde.

La FIFA fait de son mieux pour promouvoir un tournoi un peu bizarre qui est encore en croissance en stature avec les participants , cette année , allant des semi-professionnels d‘Auckland City de la Nouvelle-Zélande à l’équipe reine d’Europe, le Bayern de Munich.

Le défi de l'Amérique du Sud vient de l'Atletico Mineiro de Monterrey qui représente la CONCACAF , avec l'espoir de devenir la première équipe mexicaine à remporter l'épreuve. tandis que l'entraîneur qui a remporté la Coupe du Monde de l'Italie, Marcello Lippi, dirige les champions asiatiques de Guangzhou Evergrande , la première équipe chinoise à prendre part au tournoi .

L’Afrique , l'hébergeant la tournoi pour la première fois , est représentée par Ah Ahli d'Egypte ainsi que par le Raja de Casablanca en tant que représentant de la nation hôte .

La FIFA espère que l'événement offrira une saine émulation et mettra en valeur le sport en dehors de l'Europe et l'Amérique du Sud dont la mainmise conjointe sur le trophée est susceptible d'être renforcée avec le Bayern, grandissime favori, pour le ramener en Europe après que les Corinthians aient battu Chelsea en finale l'an dernier au Japon .

source: Inside world football