La FIFA dépense 200 millions de dollars dans des projets de développement en 2013

18 décembre –

Dans un examen de ses activités de développement en 2013, la FIFA a indiqué qu'elle a investi 200 millions de dollars en développement du football au cours de la dernière année.

Directeur des Associations membres et du Développement de la FIFA, Thierry Regenass, a déclaré: « 2013 a été une année spéciale puisque nous avons commencé un processus très important dans l'application des nouveaux règlements généraux pour les programmes de développement. D’un point de vue générale, cette année il a été question de réformes, de respect et de transparence, et nous avons fait part de ces changements à nos membres à travers des séminaires, des ateliers, et grâce à notre nouveau Extranet pour les associations membres. "

La FIFA souligne les initiatives marquantes en Somalie, en Afghanistan et en Palestine. 46 nouveaux projets Goal ont été approuvés par le Comité de développement de la FIFA en 2013 – Soit un total de 640 depuis le lancement des projets « goal » en 1998.

Sur les 179 initiatives locales organisées par la FIFA en 2013, on note que la Somalie est revenue dans la famille de la FIFA avec les premiers cours au profit de la base, là-bas depuis 1986.

Et en accord avec la mission de la FIFA, d'aller là où d'autres hésitent à marcher, le président de la FIFA Sepp Blatter a ouvert trois projets Goal lors de sa visite en Palestine en Juillet.

28 associations membres ont rejoint « Performance » - le programme de gestion de football qui a pour objectif de permettre aux membres d'améliorer la qualité de leur gestion par la fourniture de solutions et de services spécifiques. « Performance » a été mis en œuvre dans 155 associations membres, dont 38 en Afrique.

Il y avait aussi deux initiatives génératrices de revenus approuvées dans le cadre du programme de génération de revenus de la FIFA - une initiative qui vise à adapter les activités de développement aux conditions locales et fournir un revenu ou une opportunité de revenus. L'initiative en est encore à ses débuts en ce qui concerne son rôle et les termes de référence.

Le premier projet à Guam a été l'installation de panneaux solaires qui ont abouti à une réduction importante des coûts des services publics de l'Association. " L'un des nombreux avantages de l'installation de panneaux solaires au Centre National d’Entrainement de la fédération de football de Guam est la réduction des coûts des services publics. Avec la hausse du coût du carburant, nous avons senti que nous devions faire notre part en utilisant des sources d'énergie alternatives pour aider à soulager la pression sur « Power Authority Guam », qui fournit de l'électricité aux foyers et aux entreprises. Les panneaux solaires devraient produire environ $81,900 d'électricité par an, ce qui pourrait réduire à zéro les factures d'électricité de la fédération de Guam " a déclaré le président de la Fédération de football de Guam, Richard Lai.

" Le projet de panneaux solaires est un de nos nombreux efforts de développement durable. Nous avons vu une grande réduction des coûts associés à la consommation de l'eau après la construction de terrains en gazon artificiel, grâce à des subventions du programme du projet Goal de la FIFA. Nous nous attendons à voir des réductions similaires en termes de coûts de l'électricité », a déclaré Lai .

source: inside world football